dimanche 6 décembre 2015

DBM 400 - Early macedonian sucessors vs Later hoplite greek ou la chronique d'une défaite annoncée.

Il y a une semaine, j'ai reçu Pierre autour d'un petit salé aux lentilles et d'une table de jeu. 

J'avais décidé de tester l'armée d'Antigone Gonatas : 
 C-in-C Reg Kn (F)

3 x Reg Kn(F)
2 x Irr LH(O)
2 x Irr El(O)
6 x Reg Pk(O)
4 x Irr Ax(S)
7 x Irr Ps(S)

Sub Gal Reg Kn(F)

12 x Reg Pk(O)
4 x Irr Wb(S)
6 Reg Ax(O)
6 Irr Ps(O)

Sub Gal Reg Kn(F)

4 Reg Pk(O)
8 Reg Ax(S)
6 Irr Ps(S)

L'armée démoralise à 31,8  ce qui est assez confortable.

Je connais l'armée de Pierre même si je sais qu'il l'a modifiée suite à notre dernière rencontre. 

Il attaque et les choses commencent bien puisqu'à part une colline escarpée, tous les éléments de terrain sont de son côté.

Ma 1ère idée (la suite prouvera que j'aurais dû la suivre) est de placer mon camp à gauche de la colline, de l'y abandonner et de déployer toute mon armée à l'opposé. 
Finalement, je fais classique : le 3° corps sur ma gauche pour aller prendre le champ, les deux autres devant la colline pour effectuer une conversion à droite.

Pierre place toute son infanterie face à la mienne et son corps de cavalerie sur mon aile droite. 
Je sais alors que la partie est d'ores et déjà perdue. 

Malgré tout, j'applique le plan en me disant que les Kn et les El passeront sur les Bw et les Sp, même si ça risque d'être tendu. Je compte aussi sur mon dernier corps pour flanquer rapidement la droite grecque. 

Comme il attaque, Pierre lance en avant 5 LH sur mon flanc droit pour le contourner. Il y parvient en 2 tours et ses LH se retrouvent alors en position d'attaque face à 3 pauvres Ax que je peine à redéployer. 





















Je poursuis de mon côté mon avance trop lente, d'autant que mon 3° corps est à la peine face aux Ps cachés dans le champ.
Enfin mes Kn et El arrivent quasiment au contact, et là, c'est le drame puisqu'Antigène ne trouve rien de plus intelligent que de mourir sous les flèches grecques.

Oui, le trou était il y a peu encore occupé par Antigone. Mais regardez bien le Kn à droite, juste devant un éléphant ...

Vous vous souvenez de ce Kn devant un El ... oui je sais il n'est plus là ... l'éléphant non plus d'ailleurs, ni même l'autre Kn qui était à côté du général à pieds. 
Hein ? quoi ? que s'est-il passé ? 
Bien c'est simple. Après avoir occis Antigone, les archers se sont dit "et si on continuait ?". Bref, sans hésiter, ils ont transformé en pelotes d'épingles les deux chevaliers : le premier a essayé de reculer et est venu heurter l'éléphant derrière lui ; du coup, les deux ont été détruits (recul impossible car très grossière erreur de placement de ma part). Quant au second, il s'est simplement volatilisé. 

Pour finir en beauté, mon dernier éléphant est venu mourir sur les petites lances des Ax grecs : 

Pendant ce temps, sur mon flanc droit ...
Mes Ax succombent sous le nombre des LH tandis que des renforts d'Ax grecs arrivent trop tard pour achever les survivants. 

Bref, un mauvais placement initial, un flanc droit trop ouvert et des archers grecs sur-motivés.
La bonne combinaison pour perdre. 
















Petite partie DBA au club vendredi 4 décembre.

Retour à DBA avant de parler de la défaite subie face à Pierre quelques jours auparavant.

Donc Stéphane opposait des pictes à mes parthes. 
Il est attaquant et donc c'est à moi de placer les éléments de terrain. Je dispose donc une colline douce sur ma gauche, une broussaille à droite et une autre en face. 

Je positionne 2 LH et mes Kn sur la colline, mes archers et Ps dans la broussaille et les deux dernières LH pour couvrir mon flanc droit.

L'idée est d'attaquer sur ma gauche vite et fort.

Stéphane place ses Ps en plaine devant la colline douce (?). Il me dira à la fin qu'il pensait que la colline était difficile. Il installe ses Sp le long de la broussaille avec le chef en chariot et ses LH sur sa gauche. 

Persuadé donc que la colline est difficile il envoie ses malheureux Ps en short pour la prendre et fait progresser en même temps sa ligne d'infanterie et tente de me déborder sur ma droite. 

De mon côté, je bloque mon flanc droit avec mes LH et un Ps et avance un peu mes archers pour qu'ils soient en mesure de tirer. Le reste de la partie prouvera qu'ils n'ont servi à rien.
J'avance rapidement avec toute ma cavalerie sur les pauvres Ps qui commencent à maudire leur général en chef qui les a envoyés quai à poils face à des types en armure montés sur des chevaux blindés ...


Sur ma droite, il ne se passera plus rien car les troupes pictes ne sont pas assez nombreuses pour être en mesure de passer.
Au centre c'est le calme plat.
A gauche c'est une boucherie malgré une résistance inattendue des Ps et Sp qui parviennent même à me tuer une LH et un Kn. 

Finalement, les pictes reculent partout et finissent par perdre. 



jeudi 12 novembre 2015

Tournoi DBA au club

20 novembre, tournoi DBA au club sur la version 3.0 de cette chouette règle.
Je jouais mon armée Palmyre composée de chevaliers dont le général, d'infanterie lourde et moyenne romaine, d'archers et de quelques types en slip. 

Petite vue des participants : 



1ère partie contre Billy qui m'opposait des kushans. Une bonne armée avec des cavaliers, un éléphant et de l'infanterie de bonne qualité. 
D'ailleurs il est content Billy avec son éléphant, la preuve en image :


Les photos suivantes sont floues ...
Bref, Billy place gentiment de mon côté les 2 éléments de terrain accidentés sur lesquels je vais appuyer toute mon infanterie avec, en réserve, mes chevaliers qui ne feront d'ailleurs rien de la partie à part se promener. Mon but est de laisser les kushans s'approcher pour les taper tranquillement.


Billy tentera toute la partie, ou presque, de passer sur ma gauche mais en vain. Finalement, il sera obligé de couper son armée en deux pour faire face à la menace de mon infanterie légère et moyenne sur sa gauche. Ce faisant, il me donne toute latitude pour manoeuvrer à peu près comme je veux.  





1ère victoire avec 1 perte mais Billy a commis à mon sens 2 erreurs : placer les éléments de mon côté et ne pas tenter de jouer sur un autre bord de table que le sien. Ses montés n'ont pas pu agir avec toute leur puissance. 


Second adversaire qui jouait des zoulous. Oui il est flou je sais ...


Il place une rivière sur sa gauche et des terrains accidentés sur le reste de la table. Il déploie Ax et Ps de l'autre côté de la rivière et le reste de son armée à l'opposé.
Pour ma part, comme je suis attaquant, mon but est de temporiser sur ma droite avec 2 Ps et 1 Ax et d'aller taper assez vite le reste de l'infanterie zoulou, notamment avec mes Kn. Je ne vais être gêné que par une broussaille.
1ère erreur de mon adversaire : faire avancer de l'infanterie en colonne le long de la table sur mon flanc gauche au  lieu de le faire en ligne en profitant de la broussaille. 


Je lui saute dessus et entre les prises de flanc et le bord du monde, la sanction est rapide : il perd 2 socles sur 3.
Toutefois, j'affaiblis considérablement ma ligne de bataille face à toute son infanterie. Il me faut gagner du temps et me concentrer sur mon flanc droit d'autant que les zoulous avancent mais un peu en désordre.
Je décide alors de franchir la rivière avec un un Kn pour appuyer mon infanterie et annihiler la sienne. Manque de bol, la rivière est difficile et la traversée loooongue.


Dans le même temps, je termine de détruire la colonne et les zoulous arrivent au contact en surnombre car je suis débordé aux deux extrémités de ma ligne, malgré le retour poussif de quelques légionnaires.
Heureusement pour moi, le Kn a enfin terminé sa traversée et aidé de l'infanterie, va détruire le socle qui me manquait pour l'emporter avec là encore 1 perte. 

Mon adversaire a commis quelques erreurs : 
- la colonne qui a disparu trop vite alors qu'elle aurait dû se déployer dans la broussaille,
- sa ligne d'infanterie qui met du temps à avancer un peu en désordre, 
- avoir trop tôt avancé sur ma droite, mettant ainsi à portée de mes Kn de l'infanterie qui meurt facilement contre eux.  


3° et dernière partie contre Pacôme ... et là pas de photo ... shame on me.
Le bougre jouait des romains. Une armée avec peu de cavalerie et une très bonne infanterie. Il peut l'emporter.
Mon but va être de gagner du temps et d'essayer d'attraper sa cavalerie avec mes Kn.
Il installe ses troupes en une seule ligne, sa cavalerie face à mes chevaliers. De plus, un de ses Ax se trouve dans les parages et le Kn aime bien l'auxiliaire au dîner. 
Je vais temporiser partout sauf sur ma droite où je me dépêche d'aller au contact de ses cavaliers avec mes chevaliers. 
Ca sera chaud car la cavalerie romaine va résister longtemps, permettant ainsi à l'infanterie romaine de disloquer peu à peu ma ligne de fantassins en me faisant souffrir.
Heureusement pour moi, l'auxiliaire qui accompagne la cavalerie romaine meurt et ouvre un passage qui me permet la prise de flanc qui finira par tout emporter.
3° victoire.

Bonne soirée avec des adversaires sympathiques. 

dimanche 6 septembre 2015

Grecs tardifs contre séleucide - Later hoplite greeks vs seleucid

Hier, Pierre est venu passer la journée à Orléans pour une petite partie en 400 points.

Il avait avec lui ses grecs en jupette mais dopés. Belle armée en trois corps.

Pour ma part j'alignais des séleucides en 4 corps, dont 1 allié parthe.

Yesterday, Pierre came to spend the day at Orleans for a small part in 400 points.
He had with him his Greek skirt but in doped. Beautiful army in three commands. 
For my part I had with me a Seleucid army in 4commands of which 1 Parthian ally.

My army : 
1er corps - 1st command :
Sub general Reg Kn(F)
2 Reg Kn(F)
1 Irr Cv(O)
1 LH(F)
3 Hd(O)

2ème corps - 2nd command :
C-in-C Reg Kn(X)
4 Reg Kn (X)
2 Irr LH(F)
5 Hd(O)

3ème corps - 3rd command :
Sub general Reg Pk(S)
4 Reg Pk(S)
8 Reg Pk(O)
4 Irr Wb(S)
6 Reg Reg Ax(S)
3 Irr Ax(S)
13 Irr Ps(O)

4ème corps - 4th command :
Allied parthian general Irr Kn(X)
3 Irr Kn(X)
6 LH(F)

Army break : 29,3

The battle field - my plan - deployment :

De gauche à droite - from left to right : 2 collines douces - 1 route - 2 collines escarpées difficiles - 1 bois.
2 gentle hills - 1 road - 2 difficult hills - 1 wood.

Mon plan - my plan : le corps d'infanterie entre le route et le bois avec les Ps en embuscades dans la colline difficile derrière le bois pour prendre ce dernier et avancer si possible sur le flanc adverse. Le général en chef devant les collines douces avec ses chevaliers, les Hd cachées derrière. Le 1er corps en embuscade derrière les collines douces pour tourner le flanc droit adverse si possible ou revenir vers mon centre. Le corps allié en marche de flanc sur la droite ennemie. 

The infantry corps between the road and the woods with the Ps in ambushes in the difficult hill behind the wood to take it forward and if possible on the opposing side. The commander in chief before the hills with his knights, Hd hidden behind. The first body in ambush behind the hills to turn around the enemy right flank if possible or return to my center. The body Allied flank march on the enemy's right.


 

Pierre a l'initiative et avance droit devant. Il n'a que 2 corps sur la table et donc le dernier en marche de flanc. Il tente de retarder mon infanterie avec 2 LH.

Je fais revenir mon général en chef vers mon centre avec ses chevaliers et sa cavalerie légère.
Je fais sortir mes Ps de la colline difficile pour accentuer la pression sur l'aile droite adverse. 

Pierre has the initiative and advance right ahead of my troops. It has only 2 commands on the table  and therefore the last is on flank march. It attempts to delay my infantry with 2 LH.
My C-in-C come back to the center with his knights and his light cavalry.
I get my Ps of the difficult hill to increase pressure on the opposing right wing.



J'essaye de ralentir son mur de boucliers avec 2 petites LH ...

I try to delay his shield wall with 2 little LH ... 


Finalement, je fais surgir de derrière les collines douces mon corps de Kn(F) pour essayer de détruire 2 LH qui passent par là avant de les ramener vers mon centre.

Finally I emerge from the gentle hills my 4 Kn(F) to try to destroy 2 LH before taking them to my center. 

 

Pendant ce temps, mon infanterie avance ... lentement. Mon idée est d'arriver à frapper la cavalerie adverse avec mes Pk pour la faire fuir et profiter de cette fuite pour faire un bond en avant (pressing forward). Je vais retarder au maximum le choc entre les Sp et mes Kn(X) car je sais que ces derniers ne résisteront pas si le combat dure trop longtemps. 

Meanwhile, my infantry advance ... slowly. My idea is to get to hit the enemy cavalry with my Pk. If the cavalry flee, I can make a leap forward (pressing forward). I'll shock a maximum delay between Sp and my Kn (X) because I know they will not resist if the fight takes too long.

 

C'est alors qu'arrive la marche de flanc adverse, sur mon aile droite. Heureusement pour moi, elle n'est composée quasiment que de troupes lentes.

And then comes the enemy flank on my right wing. Fortunately for me, it is composed almost exclusively slow troops.




Le choc tant attendu se produit enfin. Les combats vont durer longtemps mais je vais parvenir à démoraliser le corps en ne perdant qu'un seul Kn(X).
Sur mon aile droite, les Hd ralentissent les troupes ennemies mais j'en perds trois. 

The awaited shock finally occurs. The fighting will last a long time but I will come to demoralize the body by losing only one Kn (X).
On my right, the Hd slow enemy troops but I lose three.

 

Finalement, après 3 heures de jeu, nous arrêtons là car il nous nef aurait encore une pour que le reste de nos armées puisse combattre. C'est donc un match nul largement en ma faveur. 

Finally, after three hours of play, we stop there as it would still need one more for the rest of our armies can fight. It is largely a draw in my favor.





jeudi 30 juillet 2015

Armée croisée pour AdG / DBM / DBA - 3

Je sais, je peins lentement. Ca peut s'expliquer par mes horaires professionnels mais aussi, et surtout je pense, par mon souhait de faire du mieux possible.

Voilà donc les templiers.
Figurines Legio heroica.
Peinture et socles faits par moi-même.

I know, I paint slowly. It can be explained by my job but also, and above all I think, by my desire to do the best. 

So the Templars.
Figures Legio heroica.
Painting and bases made by myself.



jeudi 23 juillet 2015

Tournoi DBM de Brest - 7

Dernière partie contre mon acolyte Pierre et ses égyptiens du nouveau royaume.
Vous remarquerez son air somnolent ... mais il ne faut pas s'y fier ... il est rusé le bougre !

Last game against my sidekick Pierre and his New kingdom egytian.
You will notice its sleepy air ... but do not trust it ... the guy is crafty!


Son armée, que je connais bien pour l'avoir affrontée à plusieurs reprises est en 3 corps : un avec des chariots classés Cv(S) et une LH, un de guerriers classés Wb(F) et un dernier d'infanterie avec des Bd et des Bw notamment, anas oublier quelques tirailleurs Ps. 

Le champs de bataille : la broussaille est de mon côté, face à une colline douce tandis que le bois est en fond de table.
Connaissant Pierre, j'imagine bien ses chariots entre le bois et la colline, ses guerriers derrière la colline pour venir la prendre et en descendre ensuite pour occuper la broussaille dans laquelle ils ne sont pas pénalisés et le reste de son infanterie en retrait, en réserve, du côté du bois, voire à l'intérieur. 

His army, which I know well, having faced several times has 3 commands : one of chariots Cv (S) and LH, one of warriors Wb (F) and a last of infantry with Bd and Bw including some skirmishers Ps. 

The battlefield: the brush is on my side, facing a gentle hill while the wood is in the bottom table.
Knowing Peter, I imagine his chariots between the wood and the hill, his warriors behind the hill to pick her up and then down to fill the undergrowth in which they are not penalized and the rest of his infantry back in reserve near or in the wood.

Ma 1ère idée est de faire une marche de flanc avec toute mon infanterie sur l'aile gauche de Pierre.  Finalement, je décide de garder mes Wb et d elles envoyer prendre la colline, aidée par la cavalerie sur leur droite, tandis que l'allié devra battre l'estrade devant le corps d'infanterie lourde ennemie. L'idée est de prendre la colline, repousser ce qu'il y aura en face et déborder le centre adverse par sa droite afin de le tourner et de prendre les bagages. 
La suite prouvera que j'aurais mieux fait de suivre l'idée initiale. 

My first idea is to make a flank march with all my infantry on the left wing of Pierre. Finally, I decided to keep my Wb and send them take the hill, aided by cavalry on their right, while the ally command will have to slowly the enemy infantry command. The idea is to take the hill, pushing what will be in the face, turning the enemy center on his right and take the camp. 
The suite will prove that I should have to follow the original idea.


Mes Wb avancent à travers la broussaille et montent sur la colline, appuyée par la cavalerie. L'allié se déploie face à l'infanterie égyptienne qui sort du bois.

My Wb advance trough the brush, helped by my cavalry. The ally deploy in front of the egyptian infantry. 


Mes Wb font face aux chariots et entament la montée de la colline tandis que mes cavaliers se heurtent de plein fouet aux guerriers adverses.

My Wb are facing the chariots et try to climb on the hill. My cavalry is fighting the egyptian Wb. 


L'infanterie lourde ennemie se déploie largement, repoussant peu à peu mon allié. Il a d'ailleurs disparu de la photo ...

The egyptian heavy infantry push back my ally.  He disappeared from the pic ... 


Finalement, je ne prendrai pas la colline. Mon allié ne fera rien face aux fantassins adverses. Mes Wb infligent des pertes aux chariots égyptiens, dont leur général, mais en subissent aussi.

Malgré des combats acharnés (comme à chaque fois contre Pierre), aucun d'entre nous ne parviendra à prendre l'avantage.

Nous terminons cette partie sur un match nul mais nous avons bien joué. 


Finally, I will not take the hill. My ally will not do anything against adverse infantry. My Wb inflict losses to the Egyptian chariots, including their general. 
Despite fierce fighting (as always against Pierre), none of us do manage to take advantage.
We end this part with a draw but we played well.

Victories : 3
Defeats : 2
Draw : 2


Je termine second de ce tournoi qui est gagné par Marc et ses anciens bretons.

I'm 2nd for this tournament. The winner is Marc with his ancient britsh. 


Ce fut un week-end fort sympathique. A l'année prochaine !

It was a very good week-end. See you next year !


lundi 20 juillet 2015

Tournoi DBM de Brest - 6

6° partie contre Lionel et ses hittites.
Et là ... je n'ai pas fait la moindre photo ... la honte soit sur moi.
Bon, sauf celle de mon adversaire :

6th play against  Lionel and his Hittite.
And there ... I have not made any photo ... shame on me.
Well, except my opponent:



Son armée est en 2 corps, un de cavalerie et notamment des chars lourds, un autre d'infanterie. C'est une armée solide et nombreuse.

His army as 2 commands : one of cavalry (heavy chariots indeed ...), an other from infantry. It's a strong army.


Le champs de bataille : tout les terrains sont de son côté avec de gauche à droite une colline douce, un bois et une broussaille.

The battlefields : all of the terrain are on his side. From left to right : a gentle hill, a wood and a brush.


Je décide de faire une marche de flanc sur son aile gauche avec tous mes Wb. Le reste de l'armée devra ralentir la sienne en attendant l'entrée de mes renforts. 

I decide to do a flank march on his left wing, with my infantry. The rest of the army must slowly hers until my reinforcements arrives.


Il déploie son corps des cavalerie sur ma droite et son infanterie sur ma gauche. 
Je place ma cavalerie face à la sienne et mon allié pour ralentir l'énorme masse d'infanterie. 

He deploys his cavalry to my right and his infantry to my left.
I place my cavalry facing his and my ally to slow down the enormous mass of infantry.


Je suis chanceux car ma marche flanc entre au second tour. 
Dès son arrivée, je commence à encercler toute sa cavalerie, en lui infligeant quelques pertes.
Mon allié dans le même temps s'efforce tant bien que mal de ralentir l'infanterie qui se rue sur lui.
Alors que j'ai complètement encerclé sa cavalerie et que j'entrevois la victoire, mon adversaire décide de lancer ses chariots dans une dernière attaque ... et elle obtient des résultats que lui-même n'espérait pas puisqu'il parvient en 2 tours à démoraliser mon corps de cavalerie, à replier le sien  loin de mon infanterie désormais trop lente.
Parallèlement, son infanterie est arrivée sur mes bagages ... la victoire ouvre ses ailes à mon adversaire.

Victoires : 3
Défaites : 2
Nuls : 1 

I'm lucky because my flank march arrive during the second turn. 
Upon her arrival, I begin to encircle all his cavalry, inflicting some losses.
My ally at the same time strives somehow slow down the infantry rushes at him.
While I completely encircled his cavalry and that I see victory, my opponent decided to launch his heavy chariots in a last attack ... and she gets results he himself did not expect as it reaches 2 turns to demoralize my cavalry corps, to fold his own away from my foot now too slow.
Meanwhile, his infantry arrived on my luggage ... victory opens its wings to my opponent.

Wins: 3
Losses: 2
Draws: 1

samedi 18 juillet 2015

Tournoi DBM de Brest - 5

5° partie contre julien et ses romains Marius. 
Julien est un joueur débutant mais a reçu quelques conseils de la part de Régis.

5th play against Julien and Marius Roman.
Julien is a novice player but received some advices from Regis.




Son armée est en 2 corps : un de cavalerie et le second d'infanterie avec des légionnaires (Bd), des archers (Bw), des auxiliaires (Ax) et des tirailleurs (Ps).

His army : 2 commands. One of cavalry and the 2nd of infantry, legionaries (Bd), bowmen (Bw), auxiliaries (Ax) ans some skirmishers (Ps).

Le champs de bataille : sur la droite, un bois, une colline douce et une broussaille.

The battlefield : on my right flank, a wood, a gentle hill and the brush.

Je pense qu'il va déployer ses cavaliers sur ma gauche et toute son infanterie sur ma droite, avec les tirailleurs dans le bois.

Je positionne ma cavalerie sur ma gauche, mon infanterie au centre et mon allié pour couvrir le bois.
Le plan est simple : ralentir sa cavalerie et ses tirailleurs pendant que les Wb vont attaquer les légionnaires dans le but de les détruire. 

I think he'll deploy his cavalry on my left flank and his infantry near the wood with the skirmishers into this one. 

I deploy my cavalry on my left wing, my infantry in the center and the ally to cover the wood.
The plan is simple : slowly his cavalry and his skirmishers while my Wb attack the legionaries to destroy them.



Sur mon aile gauche, la situation est difficile car sa cavalerie tourne et encercle la mienne. Je subis des pertes dont le général en chef. 

On my left wing, the situation is difficult because his cavalry turned and encircles mine. 
I suffer losses, including the C-in-C ...



Au centre, c'est plus simple : les légionnaires, disposés sur une seule et longe ligne, ont subi de plein fouet l'assaut des Wb et ont été détruits.

In the center its more : the legionaries arranged on a single line along have suffered the brunt of the assault and were destroyed by the Wb.


Malgré l'arrivée de quelques renforts, les pertes romaines sont assez importantes pour que l'armée parte en déroute. 

Despite the arrival of reinforcements, the roman losses are significant enough to rout the army. 


Victories : 3
Defeat : 1
Draw : 1